LOADING

Type to search

Vitamine K : efficace contre les calcifications

Alimentation & santé

Vitamine K : efficace contre les calcifications

Share
La vitamine K aide à réduire les calcifications

La vitamine K est réputée contribuer à la coagulation sanguine. Elle agirait avec la vitamine D notamment sur le fonctionnement des vaisseaux sanguins et aiderait aussi à l’entretien du tissu osseux. Mais cette vitamine liposoluble reste encore un mystère pour beaucoup de gens, alors qu’elle fait partie des plus importantes.

Vitamine K : quelles sont ses caractéristiques ?

La vitamine K se présente sous plusieurs formes. Il y a d’abord la vitamine K1 que l’on retrouve dans les légumes verts tels que les brocolis et les épinards. Il y a aussi la vitamine K2 qui est d’origine animale, c’est-à-dire provenant des œufs et de la viande qu’on consomme, mais aussi des aliments fermentés comme le fromage. Et enfin, il existe la vitamine K3, la forme synthétique de cette vitamine dans ce cas produite notamment par les bactéries de nos intestins lorsqu’ils sont en bonne santé.

Quel rôle joue la vitamine K dans notre organisme ?

Hormis son rôle dans la formation du tissu osseux, la vitamine K est aussi connue pour favoriser la coagulation sanguine et aussi pour protéger notre organisme de la calcification artérielle qui contribuerait à l’apparition de troubles cardiovasculaires.

De nombreuses études confirment d’ailleurs cette dernière fonction de la vitamine K. Une des plus récentes a permis de démontrer que des malades présentant des calcifications artérielles avaient des taux de vitamine K1 inférieurs à ceux d’adultes en excellente santé. Ces derniers, en prenant un complément alimentaire de vitamine K1, ralentissaient la calcification au niveau de leurs vaisseaux sanguins.

Quelle forme de vitamine K est la plus efficace contre la calcification ?

D’après les scientifiques, la vitamine K1, bien qu’efficace contre la calcification, disparaît de notre sang au bout d’environ deux heures après la digestion. Pour ce qui est de la vitamine K2, elle existe aussi sous plusieurs formes selon son origine et la longueur des ménaquinones qui la constitue. Il y a d’abord la vitamine K2 MK-4, une courte molécule que l’on retrouve dans les viandes et les œufs, et la vitamine K2 MK-7 présente dans des produits comme le natto ainsi que la vitamine K2 MK-8 et la MK-9 retrouvées dans les fromages et dont la molécule est plus longue. De toutes ces formes, la MK-7 serait la plus efficace puisqu’elle disposerait d’une demi-vie allant jusqu’à 3 jours dans le sang.

De quelle quantité de vitamine K a-t-on besoin par jour ?

D’après les experts, une supplémentation de 200 µg par jour est largement suffisante pour un adulte pour réduire les risques de calcifications. Mais, comme il n’a pas encore été prouvé qu’un excès de vitamine K peut nuire à la santé, il n’y a pas exactement de dose limite. Cela dit, les anticoagulants bloquent les effets de la vitamine K, aussi est-il recommandé de demander l’avis d’un médecin en cas de prise d’un traitement anticoagulant pour le dosage de vitamine K à prendre.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *