LOADING

Type to search

Les bienfaits insoupçonnés de la tomate

Alimentation & santé

Les bienfaits insoupçonnés de la tomate

Share
La tomate mérite bien son nom de pomme dorée

La tomate, ce fruit léger que l’on consomme presque tous les jours, procure des bienfaits dont on n’avait pas la moindre idée. Croquante, colorée, à la fois sucrée et piquante, elle regorge de vertus thérapeutiques insoupçonnées. Le point sur ce fruit-légume que l’on retrouve dans les cuisines du monde entier !

L’histoire de la pomme dorée

Cultivée dans les quatre coins du monde, la tomate est le deuxième aliment le plus consommé de la planète. Son nom scientifique Solanum lycopersicum L vient du Pérou. D’où son appellation « Pomme du Pérou ». En effet, ce fruit-légume provient des Andes, en Amérique du Sud. Elle arrive au Mexique avant d’être introduite en Europe, en Espagne puis en Italie. Seuls les Espagnols et les Italiens l’ont adopté comme aliment. En effet, la tomate était longtemps considérée toxique par les Français qui ne l’utilisaient que comme une plante décorative. Une superstition pas entièrement infondée, puisque la tomate est toxique pour la santé lorsqu’elle est mangée crue. Elle est effectivement composée d’un composant chimique appelé glycoalkaloid (la solanine) pouvant provoquer des maux d’estomac et de l’agitation. Cet élément disparaît lorsque la tomate est parfaitement mûre. C’est la raison pour laquelle il est important de choisir des fruits matures. Par ailleurs, la tomate se décline aujourd’hui sous 10 000 variétés différentes. De nos jours, elle est à l’origine de nombreuses recettes délicieuses et nutritives.

La tomate est-elle un légume ou un fruit ? Un débat a été soulevé aux Etats-Unis en 1893 concernant cette fameuse question. Contrairement aux fruits, les légumes doivent payer des taxes. En vertu de la loi douanière, le tribunal à tranché que la tomate est donc un légume. Dans le domaine de la botanique, la tomate est bel et bien un fruit.

Les vertus et les bienfaits de la belle écarlate

Riche en fibres, en vitamines et en minéraux, la tomate est réputée pour ses bienfaits.

Vertus hydratantes et rafraichissantes

En réalité, la tomate est un légume d’été très riche en eau. En effet, elle figure parmi les 10 aliments les plus hydratants puisque l’eau constitue 90 à 93% de sa composition. L’un de ses principaux points forts. Consommer quelques tomates par jour apporte plus d’eau à l’organisme des personnes qui ne boivent pas beaucoup d’eau comme les personnes âgées.

Une protection naturelle contre les rayons solaires

Hormis son savoureux goût, ce fruit-légume protège la peau contre les rayons du soleil. Ce dernier participe également à la montée de mélanine, une substance qui optimise le bronzage. Le lycopène contenu dans la tomate protège notamment de l’agression des rayons ultraviolets. Très modeste, certes, cette protection ne doit en aucun cas remplacer les crèmes solaires.

Procure une peau plus belle

Il paraît que le fait de manger beaucoup de tomates améliorerait la couleur et la texture de la peau. La tomate permet d’avoir une peau plus jolie puisqu’elle lutte contre les radicaux libres, des éléments responsables du vieillissement avancé des cellules.

Un excellent allié minceur

Autre atout majeur de la tomate : sa faible teneur en calories. Elle est effectivement peu énergétique puisqu’elle ne procure que 15 calories pour 100 grammes. En revanche, elle est extrêmement riche en vitamines et en minéraux malgré ce faible apport calorique. En effet, 100 calories de tomates contiennent 67 mg de magnésium, 60 mg de calcium, 1,3 mg de zinc et 2,7 mg de fer. De ce fait, la tomate est à consommer sans modération pour les personnes fragiles comme les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées ainsi que celles atteintes d’anémie. Pas question alors de faire l’impasse sur cet aliment extrêmement léger, hydratant et digeste !

Stimule le transit intestinal

En raison de sa forte teneur en fibres, la tomate est surtout appréciée pour sa capacité à faciliter le transit intestinal. Ce fruit-légume facilite ainsi la digestion et aide à avoir un ventre plat. En revanche, il faut la consommer avec la peau et les graines pour profiter davantage de ses fibres.

Lutte contre l’hypertension et les calculs biliaires

Riche en eau et en potassium, la tomate agit positivement sur le fonctionnement des reins et provoque ainsi la destruction des calculs biliaires. En sachant qu’un bon fonctionnement rénal participe à la diminution de l’hypertension. Par ailleurs, ce super-aliment empêche le mauvais cholestérol à se fixer sur les parois des vaisseaux sanguins de par sa richesse en vitamines A, E et C, en potassium et en calcium. En effet, le mauvais cholestérol provoque l’hypertrophie de ces parois et causant ainsi l’hypertension artérielle.

Un antioxydant qui atténue le vieillissement

La tomate est un antioxydant extrêmement puissant puisqu’elle contient trois des meilleurs antioxydants : la vitamine E, la vitamine C et le bêtacarotène.

Prévient l’apparition des cancers

En raison de sa forte teneur en lycopène, la tomate suscite actuellement un intérêt particulier pour la prévention des cancers. Lui procurant sa couleur rouge, cette substance s’attaque aux radicaux libres qui sont responsables de certains cancers, de certaines maladies coronariennes ainsi que du vieillissement. Selon de nombreuses études scientifiques, une consommation régulière de tomate aurait un réel pouvoir anticancéreux. Elles préviennent ainsi de certains types de cancer, notamment celui de la prostate, du côlon et du sein.

La pomodoro, un aliment aux multiples facettes

La tomate est un fruit-légume aux multiples vertus dont il ne faut pas se priver. Il faut toutefois éviter de les conserver au réfrigérateur de peur qu’elles perdent leurs micronutriments ainsi que leurs saveurs. Il est recommandé de les garder au frais et à l’ombre.

Par ailleurs, il est conseillé d’opter pour les belles écarlates provenant de l’Agriculture Biologique. Cueillies en plein champ, elles sont plus riches en bons nutriment. De plus, les tomates biologiques procurent d’excellentes propriétés antioxydantes. En effet, la tomate est extrêmement traitée aux produits chimiques. Outre cela, la tomate peut provoquer de l’irritation chez les personnes aux intestins sensibles. Dans ce cas précis, il est préférable de consommer des tomates sans graines et sans peau. Ce super-aliment a notamment l’avantage de coûter moins cher. Il n’y a donc aucune raison de s’en passer ! Enfin, préférez les tomates proposées en saison et optez pour les variétés anciennes.

A consommer crues ou cuites ?

La tomate se consomme de mille et une façons. Le lycopène, emprisonné à l’intérieur, a besoin de chaleur agissant sur les parois des cellules pour se libérer. Ainsi, le concentré ou la sauce de tomate en procurent davantage que la tomate crue. Par contre, le lycopène doit être absorbé pour pouvoir en tirer le plus de bienfaits. Liposoluble comme tous les caroténoïdes, ce dernier a besoin de graisse pour pouvoir circuler dans l’intestin et arriver vers les différents organes. C’est pourquoi il ne faut jamais oublier le petit filet d’huile de colza, d’olive ou de lin.

Pendant les mois d’été, il ne faut pas non plus se priver de gaspacho, de tomates à la provençale ou de salade grecque. En revanche, toutes les associations ne conviennent pas malgré le fait que la tomate se prépare de plusieurs façons. Certains aliments tels que les crevettes, le crabe, le saumon ou la truite peuvent troubler l’ingestion du lycopène. Ces derniers contiennent effectivement de la canthaxantine, un pigment de couleur orange qui pourrait avoir un effet négatif sur les vertus du lycopène.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *