LOADING

Type to search

Cours nutritionnel du jour : zoom sur les protides !

Alimentation & santé

Cours nutritionnel du jour : zoom sur les protides !

Share
L’apport protidique est assuré par les protéines d’origine animale et d'origine végétale

Les protides, protéines dans le jargon, font partie de l’alimentation humaine depuis des lustres. Contrairement aux idées reçues, ces macronutriments ne sont pas présents uniquement dans la viande. Autres préjugés à balayer : les protéines sont exclusivement dédiées aux sportifs. C’est faux ! Et pourtant, plusieurs néophytes en sont encore persuadés. Parce que les fausses informations ne sont pas ce qui manque, nous vous proposons dans ce billet un tour d’horizon complet sur les protides ainsi que leur fonction dans le corps humain !

Une petite définition s’impose !

Le protide fait partie des 3 macronutriments (ses homologues étant le lipide et le glucide) assurant le bon fonctionnement de l’organisme.

Le protide est souvent utilisé par abus de langage comme synonyme de protéine, alors que ces 2 termes sont bien distincts. Les protides sont en réalité une classe de macronutriment regroupant les protéines, les peptides et les acides aminés. Les protéines sont, quant à eux, des macromolécules entrant dans la famille des protides.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques définitions à ne pas oublier :

Les protides indispensables à la vieSous le terme de protides, on regroupe à la fois :

  • Les acides aminés: Les acides aminés sont les molécules de base qui permettent de produire les protéines essentielles au bon fonctionnement du corps.
  • Les peptides: Les peptides sont des éléments chimiques formés de plusieurs acides aminés.
  • Les protéines: Les protéines sont composées d’enchaînements d’acides aminés. En d’autres termes, il s’agit d’un ensemble de plusieurs peptides.

Son importance au sein de l’organisme

Un être humain ne peut vivre sans protides. Ces derniers entrent d’ailleurs dans la fabrication des cellules du corps. En effet, ils sont notamment présents :

  • Dans les cheveux, les ongles et la peau (kératine)
  • Dans les muscles (myoglobine, actine, myosine…)
  • Dans les globules rouges (globine)

Comme vous l’aurez constaté, ils sont présents sous de nombreuses formes afin d’assurer des fonctions indispensables dans notre corps.

1) Rôle structural

En fournissant des protides à notre corps, on améliore la production de nombreux tissus. Ils participent ainsi au renouvellement cellulaire. Les acides aminés présents dans les protides sont ingérés par l’organisme et utilisés pour substituer les cellules détériorées. Parmi les plus importants figurent notamment la myosine (pour le bon développement des muscles), la kératine (pour donner une bonne santé à la chevelure) et la collagène (pour améliorer la cohésion des tissus et des organes).

2) Précurseur d’hormones et d’enzymes

Les protides participent à la production de nombreux hormones et enzymes dans notre corps. Ils agissent notamment dans le contrôle de la digestion. On parle alors de peptides régulateurs [somatostatine, bombésine, sécrétine, gastrine…].

3) Réparation du système immunitaire

En effet, les protides, plus particulièrement les protéines membranaires, sont d’une précieuse aide pour renforcer l’immunité du corps.

4) Rôle énergétique

Outre les glucides, les protides constituent également une source d’énergie pour notre organisme. Toutefois, ce rôle est relégué au second plan et se manifeste exclusivement lorsque notre corps traverse une période de jeûne prolongé. Quand les réserves en lipides de l’organisme s’épuisent, le corps dégrade les protéines qui produisent de l’énergie afin de maintenir ses fonctions vitales. Toutefois, ce processus est en grande partie responsable de la protéolyse [communément appelé fonte des muscles], de la baisse du tonus musculaire et autre problème de santé.

Quels sont les Apports Nutritionnels Conseillés [ANC] ?

Pour une santé de fer, l’apport énergétique total journalier en protides doit se situer entre 12 et 16 %. Pour ce qui est des Apports Nutritionnels Conseillés, il doit être dans les 0,85/kg/jour.

À titre d’exemple : un adulte en bonne santé doit donc manger 68 grammes de protides s’il pèse 80 kg.

Les conséquences d’une carence pour l’organisme

Vous l’aurez compris, les protides entrent dans la composition des cellules du corps humain. Ils jouent donc un rôle biologique vital. En ce sens, une carence en protides provoquerait non pas un, mais plusieurs effets néfastes sur l’organisme.

Contrairement à d’autres substances comme la vitamine D, les protéines n’ont pas d’origine endogène, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas être produits par l’organisme. De ce fait, notre corps va puiser dans les réserves de protéines des muscles pour pouvoir assurer son fonctionnement. Cependant, ce processus va provoquer une réduction significative de la masse musculaire, qui est, notons-le, tout aussi indispensable chez les sportifs que les gens normaux.

Attention également au surdosage !

Le catabolisme des protéines provoque la formation d’ammoniac [ammoniogenèse] dans l’intestin. Notons que celui-ci est une substance néfaste pour le métabolisme. De plus, le foie et les reins ne peuvent pas l’évacuer du corps de manière naturelle. Par conséquent, une surconsommation de protéines, c’est-à-dire de protides, peut nuire gravement à la santé des reins. Une personne dont le régime alimentaire est hyperprotéiné peut facilement être sujette à l’insuffisance rénale. Le risque de cancer des reins peut également être très élevé.

Par ailleurs, la surconsommation de protides peut engendrer divers maux comme les douleurs musculaires, les tendinites, le surpoids les problèmes cutanés, la fatigue chronique, les caries, les érosions dentaires…

La consommation de protéines n’est pas prohibée. Toutefois, elle doit se faire avec modération. Pensez donc à respecter les Apports Nutritionnels Conseillés [ANC]. Selon l’ANSES, les apports excédant les 2,2 g/kg/jour de protéines [soit 27 % de l’apport énergétique] présenteraient des risques.

Dans quels aliments en trouver ?

Les œufs sont des aliments riches en protides

Les protides de notre alimentation sont soit d’origine animale, soit d’origine végétale.

a) Les protéines d’origines animales

Les protéines sont principalement présentes dans la viande rouge et blanche, les œufs, les poissons, les fruits de mer, les laitages… Contrairement à leur homologue végétal, les protides d’origine animale ont une forte teneur en acides aminés indispensables. De plus, ils sont facilement digérés par l’organisme.

b) Les protéines d’origines végétales

Dans le cas de cette famille, les protéines proviennent essentiellement des céréales [riz, mais, avoine…] et des légumineuses [pois, haricot, lentilles…]. Les protides végétaux sont généralement faibles en acides aminés indispensables. C’est la raison pour laquelle une association de divers aliments végétaux est conseillée.

Dans tous les cas, il est indispensable de diversifier l’origine des protéines, car :

  • Une alimentation faible en protides animaux peut provoquer une carence en vitamine B12
  • Une alimentation principalement basée sur les protides végétaux peut occasionner un surdosage en graisses saturées et un apport insuffisant en fibres.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires en protides ont aujourd’hui le vent en poupe, surtout dans le domaine du sport. Ils sont généralement présentés sous forme de poudres, qu’ils soient d’origine animale ou végétale. Contrairement aux aliments, ces suppléments renferment une haute teneur en protides afin de booster le développement de la masse musculaire.

Dans certains cas, les compléments alimentaires à base de protides comme la poudre de lait et les produits protidiques spécialisés [suppléments nutritionnels oraux] sont également utilisés pour lutter contre la dénutrition et enrichir l’alimentation. Ils sont notamment indiqués chez les séniors qui sont sujets à la sarcopénie, un syndrome gériatrique caractérisé par la réduction de la masse musculaire à cause de l’âge.

Voilà, ce tour d’horizon complet sur les protides est arrivé à son terme. Nous espérons que sa lecture vous a ouvert les yeux et vous a procuré autant de plaisir que nous n’avions eu à l’écrire. Sur ce, bonne continuation et à bientôt !

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *