LOADING

Type to search

Les vertus du Pamplemouse

Alimentation & santé

Les vertus du Pamplemouse

Share
Le pamplemousse a des vertus aussi belles que sa couleur

Le pomélo ou communément appelé pamplemousse est un fruit qui regorge de vertus. Zoom sur les bienfaits de cet agrume ultra rafraîchissant !

Histoire du pomelo

Découvert en Jamaïque en 1800 par les Hollandais, le pamplemousse provient du croisement entre le citron et le « citrus grandis » d’Asie. Bien qu’elle fût immangeable à cette époque, on percevait déjà ses vertus médicinales. Pour être mangé tel quel, il fallait ajouter beaucoup de sucre. Par ailleurs, son appellation anglaise « grapefruit » vient du fait que les pamplemousses poussent en grappe.

On se demande souvent ce qui diffère le pomelo du pamplemousse. Contrairement à ce que l’on pense, le fruit que nous mangeons chaque matin au petit-déjeuner n’est pas le pamplemousse, mais le pomélo. Créé au XIXe siècle en Amérique, le pomelo est issu du croisement d’une orange de Chine ainsi que du véritable pamplemousse. Mesurant entre 9 et 13 cm, ce fruit affiche une pulpe jaune acidulée ou rose et douce. Par ailleurs, le pamplemousse se cultive surtout dans les pays tropicaux comme l’Indonésie ou la Chine et est plutôt rare en Occident. Il est de couleur verdâtre avec une écorce épaisse. Ayant parfois la forme d’une moire, il est plus grand que le pomélo puisqu’il mesure entre 11 et 17 cm.

Les apports nutritionnels du pomelo

Il est indéniable que le pamplemousse apporte de nombreux bienfaits. En revanche, il ne fait pas maigrir. Etant pauvre en fibres, le pamplemousse n’est ni un coupe-faim ni un bon traitement contre la constipation. En revanche, c’est un fruit peu calorique puisqu’il ne procure que 35,9 calories par 100 grammes. Ainsi, le pomelo peut être mangé sans modération pour ceux qui suivent un régime. Outre cela, il est plein de vitamine C, d’enpotassium et de béta-carotène.

Le pomelo, un fruit au contenu exceptionnel

Les vertus médicinales du pamplemousse proviennent des nombreuses substances qu’elles contiennent.

  • Les flavonoïdes

Le pamplemousse contient différents types de flavonoïdes. Ces composés antioxydants sont surtout présents sur la partie blanche de sa pelure. Les concentrations varient énormément selon les modes de culture. Les flavonoïdes retrouvés dans le pamplemousse sont entre autres la naringine et l’hespérétine. L’utilisation de ces composés diffère d’une personne à l’autre. Par contre, Boire une tasse ou 250 ml de jus de pamplemousse procure une quantité importante de flavonoïdes dans le sang.

  • Les limonoïdes

Ce sont les pépins ainsi que le jus du pamplemousse qui renferment le plus de limonoïdes. Le goût amer du fruit varie selon leur type. Le principal limonoïde contenu dans le pamplemousse est la limonine.

  • Les caroténoïdes

Le pamplemousse est également reconnu pour sa forte teneur en béta-carotène. Il contient également d’autres caroténoïdes, mais en faible quantité. Une consommation régulière d’aliments riches en caroténoïdes aurait un effet positif sur les maladies cardiovasculaires.

  • Les fibres solubles

Presque les 2/3 de fibres contenues dans le pamplemousse seraient des fibres solubles telles que la pectine. On les retrouve surtout dans l’écorce et dans la membrane blanche située autour de la chair ou albédo. Les fibres solubles sauraient prévenir les maladies cardiovasculaires grâce à leur capacité à réduire le cholestérol sanguin.

  • La coumarine

Le pamplemousse contient également de l’auraptène, un élément de la famille des coumarines. Ce dernier se retrouve dans son écorce ainsi que dans son jus fraîchement pressé. L’auraptène aurait la capacité de limiter la propagation des cellules cancéreuses et le développement des tumeurs chez l’animal.

Les principaux bienfaits du pomelo

Rafraîchissant et revigorant, le pamplemousse est l’un des fruits phares des champions de par ses vertus médicinales. Voici une check-list de ses principaux bienfaits.

Anti-cholestérol

Selon une étude effectuée sur des patients atteints d’hypercholestérolémie, c’est-à-dire ceux qui ont un taux de cholestérol élevé, manger deux pamplemousses par jour pourrait diminuer le taux de cholestérol. Cela aurait également la propriété de réduire le taux de triglycérides sanguins.

Un pouvoir anti-inflammatoire

De nombreuses études ont révélé que les flavonoïdes contenus dans les agrumes du pamplemousse possèderaient des propriétés anti-inflammatoires. Cet agrume inhiberait la synthèse et l’activité des responsables impliqués dans l’inflammation.

Des propriétés anti-glycémiques

Suite à une étude effectuée sur des animaux diabétiques, il a été démontré qu’une injection de naringine (le flavonoïde présent dans le pamplemousse) réduirait le glucose sanguin. Le pamplemousse pourrait ainsi jouer un rôle essentiel dans la prévention de l’hyperglycémie.

Anti-obésité et perte de poids

Chez les personnes obèses ou en surpoids, la consommation quotidienne de pamplemousse (1/2 fruit avant chaque repas à prendre tous les jours pendant 12 semaines) pourrait occasionner une perte de poids. Bien sûr, tout en suivant une alimentation équilibrée tout en pratiquant une activité physique régulière. Selon une étude réalisée sur des obèses souffrant d’obésité atteintes du syndrome métabolique, manger quotidiennement du pamplemousse entrainait une perte de poids de 1,6 kg comparativement à un groupe témoin qui n’en consommait pas.

Excellent pour la peau

Le pamplemousse, tout comme l’orange et le citron, est bon pour la peau. En effet, il agit en nettoyant les pores en profondeur. Vous pouvez avoir un teint éclatant en appliquant quelques gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse, en vente en pharmacie.

Un pouvoir antioxydant

Outre la forte teneur en vitamine C, le pamplemousse est riche en naringine, un flavonoïde très rare dans les agrumes, mais qui permet de lutter contre les radicaux libres. Rappelons que ces derniers provoquent l’oxydation des cellules et des tissus de l’organisme et accélèrent ainsi leur vieillissement. De plus, les pépins ainsi que le jus de pamplemousse contiennent des limonoïdes, connus pour ses propriétés antioxydantes.

Prévention contre le cancer

Les propriétés anti-cancer du pamplemousse ont été démontrées par plusieurs études. En effet, sa richesse en vitamine C, flavonoïdes, caroténoïdes et limonades aurait des effets positifs dans la prévention de certains cancers comme le cancer de l’estomac, de la bouche, de l’œsophage et du pharynx. Outre la prévention, il a été démontré que certains composés antioxydants contenus dans cet agrume présentent des effets sur le cancer in vitro et sur des animaux.

Antiseptique

L’extrait de pépin de pamplemousse permet de guérir rapidement une brûlure ou une coupure en se débarrassant des microbes pouvant provoquer d’éventuelles dégradations.

Bon à savoir

La consommation de pamplemousse est formellement interdite pour les personnes qui prennent certains médicaments. Ce fruit pourrait augmenter leur efficacité (ce que l’on appelle potentialisation) ou au contraire les limiter, parfois de manière très conséquente. Parallèlement à cela, le jus de pamplemousse pourrait potentialiser les effets de ces médicaments. En effet, certaines substances contenues dans son jus neutralisent une enzyme de l’intestin s’occupant de la métabolisation des molécules chimiques. Ainsi, il est plus judicieux de toujours lire soigneusement la notice des médicaments.

Par ailleurs, la quantité de vitamine C contenue dans le pamplemousse frais (quel que soit sa couleur) est la même que celle retrouvée dans son jus. Ce fruit est une excellente source de vitamines sous les deux formes.

Le petit mot de la fin

Léger, rafraîchissant et tonique, le pamplemousse est un fruit très peu calorique. Il est parfaitement adapté à une alimentation équilibrée. De ce fait, il faut en consommer sans modération, surtout pour les fumeurs. En cas de tabagisme, la forte teneur  en vitamine C du pamplemousse permet de compenser les carences.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *