LOADING

Type to search

Blé germé et gluten : quels sont les risques ?

Alimentation & santé

Blé germé et gluten : quels sont les risques ?

Share
Le blé germé contient du gluten

Les personnes sensibles ou présentant une intolérance au gluten doivent généralement faire attention aux céréales qu’elles consomment, notamment en ce qui concerne le blé. Mais qu’en est-il des produits germés ?

Les germes : quelles sont ses vertus ?

La germination marque le début du développement d’une plante dans une graine. C’est un processus intéressant notamment du fait qu’il enrichit l’aliment et le rend plus digeste. En effet, grâce à un phénomène appelé hydrolyse, les produits germés contiennent des protéines prédigérées en plus de sa haute teneur en vitamines, en oligo-éléments et en fibres.

Parmi les protéines concernées par cette hydrolyse, il y a le gluten qui, normalement, est découpé durant la germination et donc facile à digérer. Ce qui, en théorie, permettrait donc à tout le monde de consommer des graines germées, même si elles sont intolérantes au gluten.

Le blé germé : avec ou sans gluten ?

Les germes du blé sont digestiblesMalgré tout, le blé germé reste un aliment déconseillé aux personnes ayant une intolérance au gluten. D’après des chercheurs allemands, la germination ne permet pas à toutes les protéines du gluten, dont la gliadine et les glutéines, d’être découpées par les enzymes. En effet, une partie de ces protéines résisteraient à l’hydrolyse. Ce qui fait donc que les germes de blé contiennent tout de même du gluten qui serait ingéré dans sa forme complète par notre organisme.

Donc, même si les germes de blé sont beaucoup plus faciles à digérer que les autres formes de cette céréale, les personnes intolérantes au gluten devraient éviter d’en consommer. Ils restent dangereuses même s’ils ne contiennent qu’une quantité minime de gluten et même si leur haute teneur en vitamine E favorise l’assimilation de cette protéine.

Quelles céréales consommer lorsqu’on présente une intolérance au gluten ?

Le blé germé étant aussi nocif que les autres céréales contenant du gluten, il ne devrait pas se retrouver dans l’assiette d’une personne intolérante au gluten. Cela dit, il existe de nombreuses céréales germées ne contenant pas nativement du gluten.

Parmi ces produits germés sans gluten, vous avez le riz, le teff, le fonio, le millet ou encore l’amarante. Le maïs (malgré quelques doutes), le quinoa, le sarrasin ou encore l’avoine (certifié sans gluten) font également partie des céréales sans gluten que l’on peut consommer en toute sécurité.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *