LOADING

Type to search

Allergie au gluten : Quels sont les symptômes et traitements ?

Alimentation & santé

Allergie au gluten : Quels sont les symptômes et traitements ?

Share
La difficulté respiratoire est une des symptômes allergiques

Le gluten est une substance qui se forme lors de l’hydratation et le pétrissage de la farine de blé ou d’autres céréales. Il est composé majoritairement de deux protéines : les gliadines et les gluténines qui ont pour particularité commune d’être insolubles dans l’eau. Il a une consistance collante et élastique. Il donne à la pâte une consistance plus visqueuse et plus modelable.  Il va lui permettre de lever, et après cuisson lui donner une texture moelleuse et aérée.

L’allergie au gluten est donc une réaction immunitaire immédiate suite à l’ingestion de produits qui contiennent du gluten.

Différence entre allergie au gluten et intolérance au gluten

Pour le cas d’allergie, la réaction est immédiate, et peut donner lieu à des symptômes plus ou moins graves : démangeaisons, éternuements, éruptions cutanées, troubles digestifs, difficulté respiratoire, œdème de Quincke, etc.

A l’inverse, l’intolérance au gluten, qu’on appelle également maladie cœliaque, est une maladie auto-immune qui provoque des lésions au niveau de la paroi intestinale. Le gluten perturbe le bon fonctionnement de la zonuline, une hormone qui régule la perméabilité des épithéliums. Au fil du temps, l’intestin devient alors perméable et ne peut plus absorber correctement les nutriments. Sur le long terme, cela provoque un disfonctionnement du métabolisme dont les symptômes peuvent inclure la fatigue, l’amaigrissement, l’anémie, des troubles de l’humeur, des troubles du système digestif, l’ostéoporose, etc.

Diagnostic et traitements

L’allergie au gluten est diagnostiquée par un bilan d’allergologie classique : tests cutanés et sanguins.

Le meilleur traitement consiste à adopter, à vie, un régime sans gluten. Tout comme pour les malades cœliaques les personnes allergiques au gluten doivent adapter leur alimentation afin d’en exclure totalement le gluten.

Régime sans gluten

Sont à exclure : le blé, le seigle, l’orge, le kamut, l’épeautre, et tous les produits dérivés. De même que la bière et bien d’autres produits. Il vaut mieux également éviter l’avoine et le quinoa.

Pour remplacer ces céréales, les personnes concernées peuvent utiliser le riz, le maïs, le sarrasin, le millet, ainsi que le tapioca, la pomme de terre et les nombreuses légumineuses : les lentilles corail, les haricots noirs, les pois chiches, etc.

Il faut également faire attention aux risques de contamination croisée à travers les ustensiles utilisés.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *